accident comiqueLa maladresse d’un personnage est une puissante qualité pour le comique: elle fait rire en même temps qu’elle attendrit.

La tecnique de l’accident est un outil clé dans la boite-à-outils du comique. Rien de plus irresistible qu’une situation où le personnage s’empêtre et où ses solutions ne font qu’empirer la situation.

Paradoxalement, paraître “maladroit” n’est pas à la portée de n’importe qui: cela exige une fine intelligence, une maîtrise technique et une bonne dose d’auto-dérision.

Dans l’extrait de son spectacle "The Art of Laughter" (L’Art du Rire), Jos Houben arrive brillamment et avec délice à nous démontrer comment tirer le maximum d’un "accident".

Chapeau bas à cet exploit: alors qu’un accident doit paraître "accidentel" pour fonctionner, Jos retire justement ce coté surprise en nous expliquant ce à quoi nous allons assister. Et pourtant, cela reste surprenant et si drôle. Un vrai régal.

 

Outre le bonheur de regarder ce jouissif morceau de spectacle, l’un des points forts est d’attirer notre attention sur la réaction du personnage à l’accident et l’enjeu de la situation.  C’est l’écho émotionnel que provoque l’accident chez le personnage qui donne le sens du comique. Cette réaction aura d’autant plus d’impact selon l’enjeu auquel il est confronté.

Le paradoxe du clown: plus son action à l’air simple, plus le clown est vraiment bon!

C’est le cas de Jos, un vrai maître.

En pratique, provoquer un accident préparé n’est pas chose aisée:
 
    • L’accident doit paraître naturel

Il doit découler d’une suite logique d’actions. Il peut paraître préparé dans le sens où le public se doute que cela fasse partie du spectacle, mais il ne doit surtout pas paraître "provoqué": si ton personnage dévie expressément sa trajectoire sans autre prétexte que d’aller marcher sur une peau de banane (et tomber), cela aura moins d’impact que si ton personnage marche dessus car elle se trouve "naturellement" sur son chemin.

Tu sais que Jos va se faire mal, mais cela paraît naturel, logique, cela ne paraît pas provoqué.

    • L’accident est une situation qui n’est pas facile à jouer

Outre la maîtrise technique que simuler un accident requiert, il y a conflit entre d’une part, ton personnage qui doit être surpris émotionnellement par cet événement, et d’autre part, toi, en tant que personne, qui connait déjà la suite de ce qui est écrit.

Bref, tu l’auras compris, le slapstick , la comédie des accidents, est tout un art!

Si tu as des exemples d’accidents comiques n’hésite pas à les poster.