D’une part, Tout artiste rêve de vivre de son art. D’autre part, choisir-casting-ou-creernotre temps et notre énergie sont limités.

Comment faire ? Quelle stratégie adopter pour rendre cette réalité possible?

Vaut-il mieux courir derrière des castings ou est-il préférable de développer ses propres projets ?

Certes, l’un n’exclut pas l’autre. De plus, aucune de ces deux stratégies n’est plus facile que l’autre.

Pourtant, la question mérite d’être posée : une stratégie est-elle plus rentable que l’autre ?

Même si je pense profondément que « tout est possible » à partir du moment où tu l’assumes, je ne te cache pas que dans ce post je suis de « parti pris ».

Courir après les castings

Les castings constituent la stratégie dominante pour beaucoup d’artistes. À vrai dire, elle correspond pratiquement à un réflexe pour la plupart. Comme si un artiste ne pouvait exister qu’en ayant la permission d’une tierce personne (le sélectionneur).

Pour ceux qui en ont l’expérience, participer à un casting exige une grande implication : temps, travail, et voire…un investissement financier. Les rêves de ceux et celles qui choisissent cette voie sont alimentés par des « success stories » : des histoires où des artistes ont décroché un grand rôle dans une production du jour au lendemain. Ces histoires seraient-elles des légendes urbaines qui alimentent le business pour justifier certaines pratiques ?

Comme le dit le proverbe « Beaucoup d’appelés et peu d’élus ». De par un jeu d’offre et de demande, dans lequel il y a moins de places que d’artistes prêts à les occuper, les sélectionneurs se retrouvent logiquement dans une position de pouvoir. Certains n’hésitent pas à abuser de leur position dominante. Or ce pouvoir s’applique seulement si tu le lui accordes.

Certes, cela doit être gratifiant de décrocher « le » grand rôle…et après, que se passe-t-il? Tu peux facilement constater que le phénomène de « star » est très éphémère.

Dans cette course aux castings, il y a l’idée de « tenter sa chance ». Or la chance se travaille et se provoque. Dans ce domaine, elle exige un énorme investissement (temps, travail et financier). Au vu de cette immense implication que cela requiert, cela en vaut-il vraiment la chandelle ? La réponse en sera différente pour chacun. Retiens que ce n’est pas parce que la plupart le font, que tu dois suivre la même stratégie. Vérifie si elle convient à ta propre réalité.

D’autre part, la qualité artistique et la compétence technique ne sont pas les seuls aspects pris en considération lors d’un casting. Chaque sélectionneur aura ses propres critères selon ses goûts et les besoins du projet. Autrement dit des facteurs que tu peux difficilement « contrôler » ou améliorer. Cela peut aller du « feeling » pour travailler avec l’artiste, en passant par le physique, voire la rentabilité de l’artiste.

J’avoue rester perplexe à la « stratégie » de la course au casting : Le désir de vivre de son art et de pouvoir s’exprimer implique une dimension de liberté (de choisir) et de dignité. Je crains que dans cette course beaucoup se perdent : travailler énormément pour finalement laisser sa carrière être décidée par d’autres.

Créer son spectacle (projet)

N’est-il pas plus « sage », avec toute la folie que cela implique, de créer ses propres projets (spectacles, vidéos,…)? Les avantages en sont multiples:

  • gagner en expérience
  • gagner des sous (moins qu’un casting réussi, mais probablement plus régulièrement)
  • augmenter tes chances de te faire repérer
  • être maître de ton chemin : tu peux travailler et améliorer les facteurs qui te seront utiles
  • augmenter ta valeur aux yeux d’un producteur

En développant ton projet, tu as une vision plus complète de la réalité du monde du spectacle. Tu comprends mieux les rouages du métier car tu dois faire face à toutes les facettes. Et pourquoi pas, le comble serait que tu organises toi-aussi tes propres castings pour tes projets. Nous vivons à une époque où nous pouvons réaliser des projets qui n’auraient techniquement pas été possible avant. Or grande part des artistes continuent à fonctionner essentiellement avec une stratégie qui correspond à une époque révolue. Elle est certes toujours possible, néanmoins elle perd de son efficacité.

En cette période technologique, il n’est nullement besoin d’aller demander la permission à quiconque pour réaliser ses rêves.

Aux USA, les maisons de productions ont commencé à regarder ce qui se passe sur internet (youtube). Grande partie des productions sont rarement pour l’amour à l’art et doivent être rentables. Pour limiter les risques, ils regardent ce qui fonctionne déjà sur le net. Les « remakes» seraient réalisés dans la même logique : il existe déjà un public intéressé. De plus, la renommée de l’artiste auprès d’un public déjà existant rend l’artiste plus attractifs pour le « showbusiness ».

 

Nullement, je ne voudrais te décourager de participer à des castings. Bien au contraire. Par contre, je veux t’inviter à réfléchir à ce propos:

Vérifie que cette voie convienne à ta réalité. Ton temps est la seule ressource qui ne fait que disparaître. Utilise-la à bon escient. Si tu en est convaincu : fonce !

Sache qu’il est fort possible que tu puisses prendre des raccourcis. Crée ton propre chemin, tu peux regarder celui des autres pour t’en inspirer. Crée ta propre route. Ce n’est certes pas aisé. À toi d’être créatif.

Note qu’il est fort possible que tu aies déjà tout à disposition pour réaliser ton rêve, et que tu ne doives demander l’autorisation à personne.

Comme l’aurait si bien dit Manu Thoreau dans “Faux Contact”…

Bonne route !